Le groupe de rock la Tendre Emeute sort son EP sous la terre!

La Tendre Emeute est un groupe de musique, mais pas seulement. Je parlerais plutôt d’un collectif de performeurs. Leurs concerts sont toujours de véritables événements. Après avoir vu quelques concerts mémorables dont celui du Lavoir Moderne Parisien, je me décide à assister à une release party pas comme les autres. Je sais depuis quelques semaines que la Tendre Emeute compte fêter la sortie de son EP en grande pompe. Rendez-vous est pris le 30 juin 2017 aux abords du stade Charlety. Nous sommes un peu plus d’une centaine à nous rassembler. Un peut avant minuit, nous suivons les organisateurs et marchons une quinzaine de minutes comme les gamins d’un centre aéré. Mais notre terrain de jeu se trouve sous la terre. Pas loin de la Porte de Gentilly, au bord du périph, nous entrons dans une baraque de chantier qui mène via des escaliers dans les profondeurs de la ville.

Photos : Jacob Khrist

Il faut descendre une échelle qui débouche sur un tunnel, probablement un local logistique.

Le public se chauffe. Des canettes de bière sont en vente, ainsi que des CD et des T-shirt Tendre Emeute. Le show monte en puissance. Printemps, le performeur en chef de l’équipe, commence les hostilités et déclame des phrases répétitives. C’est une musique de transe. La mayonnaise prend. Il faut dire que le décor nous aide. Tels des représentants d’une association souterraine annonçant un nouvel ordre, la Tendre Emeute invite le public à rentrer dans la ronde. il y’a du punk rock là dedans. C’est le bordel, et c’est le but affiché. Mais les boites à rythmes fixent le tempo : les boucles sonores donnent à cette messe la transe nécessaire au décollage collectif.

Né en 2013 le groupe n’a pas choisi de jouer ici par hasard. Il fallait un lieu impressionnant, surprenant, scénique. Un temple païen pour initier les nouveaux venus. Comme le dit la Tendre Emeute,

” Il y a place pour de grands galas de patinage dans nos cœurs malades d’amour.

La Voix des foules est cassée. Alors l‘Emeute se doit d’être Tendre.”

Printemps est un berger qui utilise son haut parleur. La bergerie de béton abrite les agneaux venus dans l’espoir de voir ce qu’il reste de possibilités cachées. Hors des bars bondés et des salles de concerts subventionnées où les cigarettes doivent s’éteindre. De ce soir là ce n’est pas spécialement la nudité du performeur que j’aurai retenu mais plutôt un désir de communier et de se retrouver dans un lieu improbable où nous ne sommes pas retrouvés par hasard. L’évènement n’était d’ailleurs annoncé sur aucun réseau social.

Vivement la suite…

Pour écouter la tendre émeute sur Spotify :

https://open.spotify.com/artist/1YOGA4rPRsO15ZCFtoAtbG?autoplay=true#_=_